En Tunisie, Un autre Echec sans « leadership collectif »
11 May 2019

INDICES DE LEADERSHIP PRESIDENTIEL – TUNISIE 2019 – METHODOLOGIE

Pourquoi cette analyse?

Il s’agit d’une première tentative pour aider les électeurs à comprendre que le leadership est contextuel et qu’il évolue avec la situation. Lors de l’évaluation d’un candidat potentiel, nous devons examiner la totalité des traits, pas seulement un trait. Étant donné que les changements ne manqueront pas, nous aimerions savoir que nos dirigeants politiques ont la capacité d’être agiles, efficaces et ingénieux dans un monde volatile, complexe, incertain et ambigu.

En prenant ce challenge difficile d’analyser les différents candidats aux élections de l’angle de leurs capacités à gérer les situations difficiles, leurs habilités à faire bouger les choses et leur aptitude de guider le pays, nous espérons attirer l’attention des électeurs sur ces aspects importants à notre sens pour présider aux destinées du pays.

L’idée derrière est de comparer les candidats les uns aux autres et de donner une lecture comparative.

Ceci n’est pas un sondage et encore moins une recommandation de vote.

Nous souhaitons également préciser qu’il n’ya pas d’indicateurs capables de déterminer si un candidat pourra réussir ou non une fois élu dans la mesure où les résultats passés ne permettent pas de préjuger de performances futures dans une telle position.

4DLH ne fait pas de recommandations, n’a pas un candidat préféré et cette étude n’a été payée par aucun parti ou candidat, c’est le fruit du travail de recherche de nos équipes et nous assumons la totalité des scores que vous verrez. Nous pourrons également les expliquer un par un et argumenter chaque note.

 Un échantillon d’analyse. Le score de Bourguiba a été utilisé, avec celui de Beji Caid Essebsi comme repères, l’un étant le premier président Tunisien, l’autre, le premier élu.

Méthodologie

Il y’a deux mois, nous avons sélectionné 50 personnalités qui apparaissaient comme candidats possibles aux élections présidentielles. Nous avons commencé à travailler dessus puis nous avons retenus 18 candidats parmi eux auxquels nous avons rajouté 8 autres suites aux dépôts des candidatures.

Nous avons décidé de comparer nos résultats avec la perception de personnes externes au cabinet en qui nous avons confiance. Cela nous permettait de comparer nos scores et d’avoir une meilleure évaluation.

Nous avons consulté 600 personnes choisies pour leur patriotisme, leur intérêt à la Chose Publique, leurs connaissances des candidats, des enjeux des présidentielles, de leurs engagements citoyens et social. Ils ont entre 18 et 65 ans et la moitié est du sexe féminin.

La première est le résultat exclusif du travail de l’équipe 4DLH, qui a consisté en plus de 300 heures de recherches et d’analyses, 28 heures d’analyses audio / vidéo, des discussions en tête-à-tête avec certains candidats, d’entretiens avec certaines équipes de campagnes, et principalement sur notre connaissance intime et nos observations des candidats, leurs comportements dans certaines situations et leurs positions sur certaines questions.

Le deuxième ensemble de résultats était basé sur la contribution de près de 392 personnes sur les 600 invitations.

Les participants ont été invités à remplir un tableau en attribuant une note de 0 à 10 aux candidats et aux critères qu’ils connaissaient. Zéro étant le plus bas et 10 le plus élevé.

Les candidats ayant reçu moins de 50% des réponses n’ont pas été inclus dans l’enquête.

Pour maintenir l’équité, nous avons éliminé les scores les plus bas et les plus élevés de tous les candidats avant de compiler les scores finaux. La méthode «Hi-Lo-drop» a pour objectif d’éliminer toute notation subjective injuste ou (in) favorable.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

English


Chaîne YouTube 4dlh

Chaîne YouTube 4dlh